7sept

Le « Oh Shit Meeting »

oh shit meetingJe ne tenterai pas de traduction du sujet de cet article : le « oh shit meeting« . La langue anglaise a quelque chose que le Français n’a pas lorsqu’il s’agit de marquer les esprits avec peu de mots. « Penser différemment » est bien moins percutant que le célèbre « Think different » d’Apple.

Heureusement, pas besoin d’être bilingue pour comprendre que nous allons évoquer ici une réunion bien particulière et pas spécialement agréable !

Qu’est ce que le « Oh Shit Meeting » ?

Le « Oh Shit Meeting » est la réunion au cours de laquelle vous apprenez à vos nouveaux actionnaires que la réalité est plus ou moins différente du business plan sur lequel ils ont investi.

Attention, il n’est absolument pas question ici d’être malhonnête dans la construction de son business plan ni de cacher des cadavres dans les placards (Les audits auraient relevé ces points).

Cette réunion, qui n’est agréable pour personne, à l’avantage d’amener tout le monde au même niveau d’information, ce qui est capital pour l’avenir de la société.

Pourquoi le « Oh Shit Meeting »  ?

Quelques mois en arrière vous vous êtes mis à la recherche d’investisseurs pour permettre à votre société de réaliser son ambition. Pour cela, vous avez élaboré un Business Plan que vous avez présenté à vos futurs actionnaires. Lorsque l’intérêt de ceux-ci s’est confirmé, le plan à été décliné sous différentes versions, plus ou moins ambitieuse/séduisante et à l’issue de la levée de fonds, chacun croit sincèrement (vraiment !) à un business plan qui a finalement (mais insidieusement) bien évolué !

Lorsque les choses sérieuses commencent (l’exécution du Business Plan) l’entrepreneur prend alors conscience des différents biais qui se sont introduits ici ou là et qui indiquent que le plan va se dérouler un peu différemment que prévu. Il faut alors en informer tous les actionnaires : c’est le « Oh Shit Meeting » !

Avez-vous déjà tenu/assisté à une telle réunion ? Racontez nous !

Share this Story

One comment

  1. Hahaha, assisté à peu. Mais préparé une tonne de shit meetings. En fait je les évite soigneusement on va dire.

    J’ai connu de grands professionnels de la boite à fumée, qui repartaient souvent avec un crédit temps/budget supplémentaire. Personne n’était dupe.

    Mais l’ego est une valeur suprême, jusqu’en bourse.

    « Le roi est nu »

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

© Copyright 2013, All Rights Reserved